Le Smorrebrod : La tartine danoise

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de passer quelques jours à Copenhague au Danemark. Gourmande par nature, j’avais une liste des spécialités que je voulais absolument tester pendant ce voyage. Figurant en bonne position le Smorrebrod, ce classique de la cuisine danoise.

Les danois ont le vent en poupe. La nouvelle révolution Hygge (prononcée Ouuuga) qui déferle depuis quelques mois dans les librairies et sur la blogosphère a permis au pays de la petite Sirène de sortir de l’ombre et de révéler toute sa beauté. Le Danemark, à la richesse culturelle et historique très intense n’est pas en reste quant à sa gastronomie.

Aujourd’hui, je vais essayer de me cantonner à ne vous parler que du cultissime Smorrebrod. Cette spécialité culinaire danoise. Si le temps me le permet, je partagerai volontiers dans de futures articles d’autres recettes traditionnelles que j’ai eu la chance de découvrir et de tester.

Le Smorrebrod : l’autre tartine européenne

Vous connaissiez la bruschetta venue d’Italie. Copenhague n’a rien à lui envier, car la cuisine danoise comporte dans son lexique un équivalent : Le Smorrebrod ! (Dont je vous épargnerai la prononciation… faites comme vous pouvez, ce sera déjà pas mal…). Sur place, vous le trouverez également sous le nom d’ « Open-faced sandwich », littéralement pour les non anglophone « sandwich ouvert ».

Le concept est assez simple :
– une tranche de pain   – De préférence un pain complet de seigle, traditionnel des pays nordique
– un élément onctueux   – Ce peut être une sauce, du beurre, du saindoux, une crème, du fromage ou des rillettes.
– un ou des éléments croquants   – Pour le goût et la texture. Par exemple : du hareng, de la salade, des radis, des tranches de concombre marinées, des oignons… en fait, la seule limite est votre imagination.

Cette définition vous semble un peu vague ? La vérité c’est qu’il y a autant de Smorrebrod que de famille danoise. En effet, on peut mettre ce que l’on veut dessus. L’idéal étant qu’elle soit gourmande et qu’elle donne envie de la dévorer. Dès lors, rien d’étonnant à ce qu’on cette tartine retrouve dans tous les restaurants et tous les cafés, car elle convient à tout le monde.

Traditionnellement elle est composée de sild (ou hareng, Google translate vous aidera pour la prononciation..), avec des oignons, des tranches de concombre marinées, de la mayonnaise et même de l’oeuf. A vrai dire, je ne sais pas vraiment s’il s’agit de la version traditionnelle… car comme je vous l’ai dit il y a autant de Smorrebrod que de danois.

Aujourd’hui on en trouve avec du poulet ou du thon, en version végétarienne, et même végane. Il y en a pour tous les goûts. Il ne reste qu’à choisir.

La quantité recommandée pour un encas ou une entrée est de deux tartines.

Mon Smorrebrod idéal

Il se situe entre la version traditionnelle et l’adaptation à ma cuisine quotidienne. Je rajouterai juste que pour ceux qui ne le savent pas encore, Indécision est mon 2ème prénom. Faire un choix qui plus est en terme de garniture de tartine relève donc de la torture psychologique. Je vais donc vous proposer 2 recettes.

Smorrebrod Poulet-Madras

Petit point pour ceux qui se demanderaient « mais pourquoi nous-parle-t-elle de curry alors qu’il s’agit d’une recette danoise ? ». Sachez que l’histoire du Danemark est liée à celle de l’Inde à travers la Compagnie danoise des Indes orientales et plus particulièrement au Sud de l’Inde et à l’Etat du Tamil Nadu.

Il vous faut  :
– deux tranches de pain complet de seigle
– 1 blanc de poulet cuit.
– 2 cuillère à soupe de curry
– quelques rondelles d’oignon rouge (sous forme de pickles ou de chutney étant l’idéal)
– 150g fromage frais
– quelques tranches de radis et de concombre (l’idéal étant des tranches de concombre sucrées salées)
– sel et poivre

1. Toaster les tranches de pain de seigle.
2. Effilocher le blanc de poulet et mélanger le au curry et fromage frais, et rectifier l’assaisonnement en sel et en poivre. Etaler ces rillettes sur les tranches de pain.
3. Disposer quelques rondelles d’oignons rouges, des tranches de radis et de concombre.

Smorrebrod forestier

La deuxième recette est végétarienne et d’inspiration automnale (à l’heure où j’écris cet article, les chaleurs de l’été sont derrière nous, la rentrée a déjà eu lieu et les prémices de l’automne se font déjà sentir).

Il vous faut  :
– deux tranches de pain complet de seigle
– 250g de champignons
– du persil
– quelques rondelles d’oignon
– 150g fromage frais
– quelques noix
– 1 demi carotte
– sel et poivre

1. Toaster les tranches de pain de seigle.
2. Râper la demi carotte et la mélanger au fromage frais. Saler et poivrer pour rectifier l’assaisonnement et étaler ces rillettes sur les tranches de pain.
3. Faire revenir à la poêle les champignons émincés avec les rondelles d’oignon et le persil.
4. Disposer le reste des champignons sur la tartine, saupoudrer de quelques noix concassées.

Où trouver de magnifiques et délicieux Smorrebrod à Copenhague ?

Si un jour vous avez la chance d’arpenter les rues de Copenhague à la recherche du fameux smorrebrod parfait, voici 2 adresses testées :

L’incontournable : Hallernes Smorrebrod

Vous l’aurez compris, ce stand au milieu des Halles de Copenhague a fait du smorrebrod sa marque de fabrique. A déguster sur place au comptoir ou sur l’une des tables autour des Halles, ou à emporter.
Grand choix, produits frais et pas besoin de parler danois, il vous suffit de pointer ce qui vous fait le plus envie !
Adresse : Torvehallernes, Hall 1. 18 Roemersgade, Copenhague.

La découverte inattendue : Restaurant Puk

Petit restaurant du centre ville, ambiance vieux bistrot de marins. Le restaurant propose à la carte plusieurs Smorrebrod et de la cuisine traditionnelle. La garniture et le pain sont servis séparément,  j’ai aimé l’explication du serveur pour que l’on puisse le construire et le déguster. Sur le mien : hareng, œuf, concombre mariné.
D’après les autres avis trouvés sur internet : pensez à réserver.

Adresse : Vandkunsten 8, 1467 Copenhague
site internet :http://www.restaurantpuk.dk/

Vous avez testé d’autres adresses à Copenhague ou vous avez testé ces recettes ? Laissez moi un commentaire sous cet article où venez nous les faire partager sur la page facebook de Dellectable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *