5 raisons de végétaliser son alimentation et manger moins de viande

Loin de moi l’envie de faire un clivage.  Végétaliser son alimentation, ça ne veut pas forcément dire devenir végétarien, voire vegan. Ca veut juste dire, manger moins de viande et augmenter la part de végétaux dans son alimentation.

Des fois on a envie, mais on ne sait pas trop pourquoi. Voici 5 raisons pour te motiver à végétaliser ton alimentation et manger moins de viande. L’idée n’est pas forcément de devenir végétarien ou végan. Cet article est là pour t’aider à (re)trouver le « pourquoi » tu as eu envie de diminuer ta consommation de viande. Ou pour t’aider à convaincre quelqu’un qui ne comprendrait pas l’intérêt.

En d’autres terme même si tu n’es pas végétarien et que tu ne souhaites pas le devenir cet article est fait pour toi, pour que tu puisses comprendre l’intérêt du flexitarisme (et si tu ne connais pas ce mot, je te renvoie vers cet article) et pourquoi manger de viande.

Je n’aborderai pas non plus le sujet de la souffrance animale. C’est un choix. Je ne la nie pas (bien au contraire), mais mon expérience m’a montré que cet argument ne touche pas tout le monde et que pour beaucoup il reste de l’ordre du « sentimental ». C’est pourquoi je me focalise ici sur des arguments plus « rationnels ».

Petit disclaimer, avec cet article je ne prétends pas réinventer la poudre. Mais c’est peut être la « petite couche supplémentaire » qui te fera passer à l’action.

Raison 1 : Manger moins de viande, c’est bon pour la santé

Je commence par cette raison parce que je crois que c’est celle que l’on l’entend depuis des années. Depuis qu’on est tout petit en fait.

Et c’est vrai… Alors autant le rappeler. Les végétaux regorgent de bons nutriments, de vitamines, de sels minéraux et de fibre.
Il est prouvé scientifiquement que les personnes ayant une alimentation où le végétal a la part belle de l’assiette, vivent plus longtemps. Depuis des années des livres best seller vendent les méritent du régime Crétois ou du régime d’Okinawa, des endroits dans le monde où le nombre de centenaires dépassent les statistiques.

Les recommandations nutritionnelles conseillent de manger de la viande 3 à 4 fois par semaine. Il reste donc encore un minimum de 10 à 11 repas (sans les petits déjeuner) où l’on peut manger uniquement des végétaux et où il n’y a pas de problème de protéine (oui ça met à mal le fameux mythe de la protéine de le lire de façon aussi concrète)

Et enfin selon moi le meilleur des arguments est qu’à travers le monde, il existe des cultures qui depuis des siècles ne consomment pas de viande ou de poisson. Et ces personnes sont en excellente santé.

Raison 2 : Manger moins de viande c’est bon pour l’environnement et la planète

Oui diminuer sa consommation de produits animaux permet la diminution du réchauffement climatique. Parce que manger de la viande a un impact sur l’environnement.  Il existe 2 arguments principaux :

Pour produire 1 calorie de viande, il faut compter 11 calories  végétales

C’est pas moi qui le dit, ce sont les sénateurs dans leur rapport sur l’alimentation en 2050. Tu comprends alors facilement que ce n’est pas très rentable comme raisonnement. Nous vivons une époque où l’on sanctifie la rentabilité et l’efficacité. Choisir de s’asseoir sur 10 calories pour ne pouvoir en consommer qu’une, n’est pas un choix raisonnable.

Tu vas me demander « oui  mais c’est quoi le rapport ? ». Pour fonctionner ton corps a besoin d’un certain apport d’énergie par jour. Cet apport énergétique se compte tout simplement en calories. 1 calorie = 1 calorie peu importe d’où elle provient, c’est d’ailleurs l’argument utilisé par l’industrie des régimes minceur.

Bien sûr en réalité, c’est un peu plus compliqué parce que le corps a non seulement besoin d’énergie, mais il a besoin également d’autres nutriments. Le vecteur pour apporter cette calorie à notre corps a donc une importance.

Toutefois ici je ne parle pas de ce que l’on appelle « les calories vides ». Les végétaux permettent d’apporter les même nutriments que la viande (de façon différente et dans une alimentation structurée différemment). Donc la comparaison entre 1 calorie de viande et 1 calorie végétal est tout a fait appropriée.

Donc consommer plus de végétaux revient à avoir une alimentation efficiente et efficace et donc moins énergivore pour la planète.

La filière de la viande est génératrice de beaucoup (trop) de CO2 à cause du transport

Bien sûr je ne parle pas du petit producteur qui envoie ses bêtes brouter dans son champs et qui fait tout en local (même si lui… il retombe un peu sur l’argument juste avant).

Mais soyons honnête, cette production de viande ne représente pas la plus grande quantité de la filière que nous retrouvons dans notre assiette.

On sait que l’industrie du transport a une grosse influence sur le bilan carbone de la planète. Dans une société mondialisée, même les animaux élevés en France peuvent être nourris avec des aliments venant de l’autre bout de la planète. (Et ce n’est pas près de s’arranger grâce aux derniers traités commerciaux signés).

Mais ce n’est pas le seul trajet de cette longue chaîne jusqu’à notre assiette. Il y a aussi les transports liés aux achats des animaux, ceux liés à leur abattage (oui il faut aussi de la rentabilité économique. Donc même si l’abattoir est loin, si ça coûte moins cher, ça fera bien l’affaire). A cela on rajoute les trajets vers les boucheries, puis vers les magasins. Je vous laisse faire le calcul, mais je sais déjà que ça fait beaucoup.

J’entends l’argument « oui mais ce que tu manges ça vient aussi de l’autre bout de la planète ça fait pareil ». Ici je compare des animaux qui ont grandi en France donc de la viande française, avec son pendant en terme végétal. On est donc sur 2 provenances ou origines identiques. C’est comme ça, la filière végétale est majoritairement plus courte que la filière animale.

Raison n° 3 : Manger des végétaux ça coûte moins cher

Je t’ai vu froncer les sourcils et me dire « ben moi depuis que j’ai changé mon alimentation ça me coûte aussi cher qu’avant, voire même plus ». Et je vais te répondre, est ce que tu compares bien la même chose ?

Il faut comparer à qualité et production équivalente. Le conventionnel avec le conventionnel et le bio avec le bio. Sinon en effet ça ne marche pas. Parce que qui dit logique de production différente, dit également coûts de production différente.

Donc oui les légumes, légumineuses, céréales coûtent moins cher au poids que de la viande issue du même type de production. Je te laisse comparer les prix au Kilo. Mais dans mon souvenir on est sur un ratio de 3 à 5.

En revanche, il est possible qu’en décidant de manger moins de viande, le prix des courses ne diminue pas. Peut être que dans ce cas-là c’est parce que le choix s’est porté sur des aliments de meilleure qualité, ou ayant un coût de production plus élevé, ce qui a un impact sur le prix du panier. Les végétaux ne sont alors pas à pointer du doigt, d’autres aspirations et critères de sélection sont entrés en jeux, comme par exemple la règle du MOINS mais MIEUX.

Raison n°4 : Tu manges déjà végétal sans t’en rendre compte

Est ce que tu te souviens des différents scandales alimentaires qui ont défrayés la chronique ces dernières années ? En cause l’industrie agro alimentaire. Comme toute industrie son but est de gagner de l’argent (et en soi il n’y a pas de mal, si tout le monde est au courant de ce qu’il se passe).

Cette industrie, elle, elle a bien pris conscience de la raison n°3, et du fait que les végétaux coûtent moins cher. Si tu consommes des produits transformés contenant de la viande et que la mention « 100% … » n’est pas indiquée, je te conseille de lire attentivement l’étiquette.

C’est ainsi que sur certains produits (généralement à base de viande hachée ou de viande reconstituée) il n’y a pas que de la viande. Pour augmenter le volume il y a également du soja, des légumineuses ou des céréales. Mais ça tu ne le sens pas forcément au goût. Donc peut être que sans le savoir tu végétalises déjà une partie de ton alimentation « à l’insu de ton plein gré ».

Raison n°5 : Manger moins de viande c’est aussi très gourmand

Il existe un vieux cliché qui laisse penser que l’idée de manger plus de végétaux c’est avoir une assiette triste. Ce n’est pas vrai !

Manger plus végétal ça ne veut pas dire « passer de la tartiflette » au  « brocoli vapeur ». Ca veut juste dire créer des repas où il n’y aura pas de viande ou de poisson.

Tu n’es pas obligée non plus de commencer à manger du tofu nature ou des graines germées. Tu peux juste décider de supprimer la ligne « viande » ou « poisson » d’un plat où elle n’est pas l’élément principal. Et puis quand tu vois que tout va bien, tu peux avancer d’un pas (ou pas).

Voici quelques plats qui peuvent servir d’alternatives végétariennes ! Internet regorge d’idées, tu peux demander à ton ami pinterest ou ton ami Google.
– une pizza quatre saison sans jambon
– une fondue savoyarde à la place d’une raclette (on élimine la charcuterie, ni vu ni connu)
– un chili sans viande hachée
– une salade lyonnaise sans lardon
– des lasagnes aux épinards
– des oeufs cocotte
– une omelette aux champignons
– un riz cantonais sans lardon
– des maki au concombre
– un burger avec un steak végétal ou un steak de légumineuses
– des falafels

C’est un peu comme pour tout, quand on change son alimentation, on a tendance à virer dans l’extrême, à être dégoûtée, et donc à faire machine arrière. La maxime « le gras c’est la vie », peut aussi s’appliquer à une alimentation végétale.

 

Alors ça y est ? T’es motivée et convaincue ?

5 raisons de manger moins de viande

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 24 =