Comment cuisiner le tofu et le préparer

Je reçois régulièrement des messages me demandant comment cuisiner le tofu. C’est plutôt intéressant car quand j’ai commencé à en manger, je l’ai pris et accepté tel quel. Mais je me rends compte que ça peut être assez abrupte comme approche.

Voici venu le moment de t’expliquer comment cuisiner le tofu, le préparer ou l’accommoder pour le faire correspondre un peu plus à notre style européen.

Et si tu es curieuse, voici l’article où je t’expliquais comment réaliser ton propre tofu maison.

Le tofu fumé et les tofu aromatisés

Aujourd’hui dans le commerce, et surtout dans les magasins bio, du tofu fumé et de nombreux tofu déjà aromatisés. L’avantage de ces derniers c’est qu’ils peuvent être directement cuits à la poêle.

Même s’ils sont plus chers que le tofu nature, ils sont selon moi le meilleur moyen de commencer à consommer du tofu.

Ils sont très facile d’utilisation, et s’incorporent très bien dans une cuisine flexitarienne. On peut les faire cuire à la poêle, ou au four. Et même les manger tels quels, découpés en morceaux dans une salade.

Il y en a pour tous les goûts, je te laisse donc faire ton choix. Personnellement ma préférence va pour le tofu fumé, que je substitue à la viande pour remplacer les saucisses fumées dans un petit salé ou dans une potée.

Si tu souhaites acheter du tofu nature, tu as également plusieurs possibilités pour le cuisiner.

Mariner le tofu pour mieux le cuisiner

Je vais te parler ici de tofu ferme. Tu peux choisir de faire mariner ton tofu pour lui donner plus de goûts.

Le gros avantage de cuisiner le tofu, qui est un aliment insipide c’est qu’il prend très facilement le goût des assaisonnements qui l’entoure. Tu n’es donc limitée que par ton imagination.

Avant de commencer à faire mariner du tofu, tu dois réaliser une étape supplémentaire. Il faut presser le tofu afin d’en faire sortir un maximum d’eau.

Pour cela, tu mets le tofu sur une assiette, et tu poses sur lui une autre assiette avec un poids. La charge doit être répartie de façon homogène. Tu attends 20 à 45 minutes. Et tu peux le faire mariner à ton aise.

En enlevant l’eau résiduelle du tofu, les saveurs vont mieux pouvoir le pénétrer.

Voici quelques exemples de marinades  :
– sucré/salé : moutarde et miel et un peu d’huile d’olive et ail
– italienne : huile d’olive, origan, thym, ail
– teriyaki : sauce soja, huile de sésame, sucre
– mexicaine : paprika, huile de tournesol, poudre de piment, cumin et ail
– barbecue : concentré de tomate, miel, vinaigre de vin rouge

Pour chacune de ces préparations, mets du sel et du poivre selon tes goûts.

La marinade doit durer un minimum de 30 minutes, mais tu peux le laisser toute la nuit sans problème. Ensuite tu cuis le tofu à la poêle ou  au four.

Cuire le tofu à la poêle ou au four

Cuire le tofu à la poêle ou au four sont les 2 grandes façons de cuisiner le tofu. Que ton tofu soit mariné, aromatisé ou nature.

Tu peux cuire le tofu dans un four déjà chaud à 180°C – 200°C pendant une vingtaine de minutes. Pour cela tu mets les tranches de tofu ou les petits cubes sur une plaque de cuisson avec un filet d’huile (s’il n’y en avait pas dans la marinade). A mi cuisson tu retournes le tofu ou tu secoues un peu ta plaque pour que tous les côtés puisent être dorés et croustillants.

Mais tu peux aussi faire cuire le tofu dans une poêle chaude. Le tofu doit alors être épongé avant d’être saisi dans une matière grasse chaude. Ainsi il pourra être bien croustillant. En fin de cuisson, déglace la poêle avec la marinade pour faire une sauce.

Tu peux alors le déguster chaud ou froid selon ta convenance.

Cuisiner le tofu en l’incorporant dans une préparation

Tu peux aussi vouloir commencer en douceur avec le tofu en le cachant. Parce que dans ton entourage certaines personnes y sont parfaitement opposé.

L’avantage du tofu, c’est qu’il peut parfaitement être incorporé à certaines préparations, ce qui te permet également de les enrichir en protéines.

Pour ce faire tu choisiras de préférence du tofu soyeux, qui s’apparente un peu à une texture de yaourt. Et au final tu peux l’utiliser en remplacement du yaourt.

Il sera parfait mélangé avec un autre ingrédient pour en faire une sauce. Pourquoi pas avec du pesto pour des pâtes. Ou bien avec du curry pour une tartinade onctueuse.

Tu peux aussi faire le choix de mélanger du tofu soyeux dans un appareil à quiche ou pour un gratin en complément de la crème. Idéal pour une quiche aux légumes enrichie en protéines.

Enfin le tofu soyeux peux aussi être utilisé pour les desserts, en le mixant avec une ganache au chocolat pour faire une crème dessert chocolatée. Ou pour une panna cotta végane, en le mixant avec du lait végétal bouilli avec de l’agar.

Le consommer nature

Si pour nous le tofu est souvent considéré comme fade et sans intérêt. C’est l’une des caractéristiques que recherchent justement les japonais lorsqu’ils en consomment.

Le côté fade du tofu permet en été d’apporter quelque chose de frais et léger dans l’assiette. Je ne te recommande pas de le faire avec le tofu industriel que l’on trouve chez nous dans nos magasins. Ca n’aurait aucun sens en terme gustatif. Mais si tu as l’occasion d’aller à Tokyo (on sait jamais !) tu peux tenter cette expérience un peu particulière.

Si tu veux plus d’idées de recettes sur le tofu, tu peux t’abonner à mon tableau pinterest sur le tofu.

 

comment cuisiner le tofu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 15 =