Comment réutiliser les épluchures

Dans une cuisine, l’une des questions qui revient c’est « comment réutiliser les épluchures ? ». Petit tour d’horizon des légumes concernés et idées recettes.

Dans cet article je ne parlerai pas des fanes de carottes, de navets ou de radis, tout simplement parce que j’y consacrerai un autre article dans quelques temps. Sache toutefois qu’il est également possible de cuisiner les fanes des légumes.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais revenir sur un point.

La peau de la plupart des légumes est tout a fait consommable. D’ailleurs à titre personnel, à part pour certaines préparations (ou lorsqu’elle est tâchée, ou qu’elle a été difficile à nettoyer) je n’épluche pas mes légumes. En effet la peau renferme de nombreux nutriments.

Je consomme des légumes bio. S’ils n’étaient pas bio, en effet, je me poserai des questions quand au nombre de pesticides et d’engrais que la peau renferme. Mais c’est à toi de voir !

Cuisiner les épluchures de pommes

Je vais commencer avec les épluchures de pommes.

Il faut savoir que les épluchures de pommes et les pépins, tout comme celles des coings, possèdent un très fort pouvoir gélifiant. En effet, elles ont dans leur composition de la pectine. C’est la substance que l’on retrouve dans le confisucre pour faire prendre des confitures.

Si tu fais des confitures ou des gelées, tu peux donc mettre des pelures de pommes dans ton jus de fruits et laisser bouillir. Tu obtiendras ainsi une jolie gelée.

Tu peux également, réaliser une gelée de pommes, juste avec les épluchures. A consommer sur du pain, avec du fromage ou bien pour « lustrer » une tarte aux fruits.

A vrai dire j’ai déjà essayé les chips d’épluchures de pommes. Je ne peux pas te les recommander. Elles contiennent beaucoup trop d’eau. Le temps d’obtenir une pelure croustillante, la pelure est couleur est caramel voire carbonisée.

Réutiliser les épluchures de pommes de terre

L’utilisation principale qui me vient en tête quand je pense aux pelures de pommes de terre, ce sont les chips.

Et oui, tout comme la chaire de la pomme de terre, les épluchures de pommes de terre réagissent très bien à l’huile de friture. Légèrement salées, elles donnent de merveilleuses chips pour l’apéro.

Dans un premier temps il faudra bien nettoyer la peau en brossant les pommes de terre.

Il est également possible de réaliser des chips au four, c’est juste un peu plus long.

Attention en revanche, les chips doivent être consommées quasiment immédiatement, sinon elles perdent de leur croustillant.

Recycler les épluchures de rhubarbe

Pour la rhubarbe je te parle bien des épluchures et non pas des feuilles ! Attention, car les feuilles de rhubarbe sont toxiques.

Plusieurs possibilités pour réutiliser les épluchures de rhubarbe :

  • Pour le goûter : saupoudrer les de sucre et enfourne les toute une nuit à 50°C pour leur permettre de sécher. Le résultat sera parfait pour grignoter pour le goûter.
  • Pour la pâtisserie : porter à ébullition ces épluchures avec du sucre et du vin, et tu obtiens alors un délicieux sirop pour pocher des fruits
  • Une  boisson : On peut également réaliser une boisson fraiche à base des épluchures de rhubarbe. Je te laisse découvrir la recette ici.

Réutiliser les épluchures d’agrumes (pamplemousse, orange, citron, mandarine…)

Les épluchures d’agrumes sont très facile à utiliser dans la cuisine. Le mieux étant d’avoir uniquement les zestes (la partie colorée) et le moins de ziste (la partie blanche) possible.

Dans un premier temps il faudra blanchir les épluchures, afin de leur enlever le côté amer. Pour cela il faut leur donner 1 à 3 bains dans une eau (départ froid) qui va monter à ébullition. Dès que l’ébullition est atteinte, on enlève les zestes de l’eau.

Pour des confiseries, tu peux faire confire tes zestes de citron ou d’orange dans un sirop de sucre, puis les égoutter quand le sirop a refroidi. Et pour encore plus de gourmandise, tu peux ensuite tremper ses zestes dans du chocolat. Pour faire des orangettes par exemple.

Pour la cuisine ou la pâtisserie. Il est possible de dessécher les peaux des agrumes au four à 50°C toute une nuit. Quand elles sont bien sèches, on les broie pour obtenir une fine poudre. Celle-ci peut être utiliser pour réhausser le goût d’un plat ou pour aromatiser une pâte à gâteau.

Recycler les peaux de bananes

Les peaux de bananes peuvent être utilisées lors de l’entretien ménager. Ceci n’étant pas ma spécialité, je laisse google répondre à ma place. Mais elles peuvent également être cuisiner.

Attention toutefois car pour être consommées, elles doivent être impérativement cuites. Bien entendu, on ne les utilise pas telles quelles. Il faut les faire cuire à la vapeur puis les réduire en purée.

Cette purée peut être mélangée à de la compote de pomme pour un fond de tarte à la banane par exemple.

On peut également ajouter de la purée d’épluchures de banane dans la préparation pour le banana bread. Cela vient renforcer le goût de banane, et apporter encore plus de moelleux à la pâte. J’ai déjà testé cette recette en réalisant un buffet pour une démonstration de cuisine zéro déchet pour la Mairie de Vitry sur Orne, et c’était bluffant !

Cuisiner les épluchures de carottes

A vrai dire, en ce qui concerne les épluchures de carotte, je ne sais trop quoi dire. Tout simplement car je n’épluche pas les carottes. Sauf si elles sont trop terreuses. Je les frotte bien et les consomme directement avec la peau, tout comme les courgettes ou les aubergines.

La peau des légumes renferme plein de nutriments, et je ne vois pas vraiment l’intérêt de me donner du travail supplémentaire.

Si l’on considère qu’elles sont bonnes pour la santé pour être consommées par ailleurs, autant les consommer directement sur le légume, n’est ce pas ?

Si malgré cela, je me retrouvai en présence d’épluchures de carottes sans terre. Je les ferai cuire au cuit vapeur ou revenir dans une poêle avec des échalotes pour ensuite les transformer en rillettes d’épluchures de carotte (c’est vraiment délicieux). Cette version permet d’avoir une nouvelle tartinade pour l’apéritif et change du hoummous.

Réutiliser les épluchures pour un bouillon de légumes

Pour terminer cet article, je voulais revenir sur une « recette » que l’on trouve régulièrement. Je mets des guillemets car il n’y a pas de quantités exactes.

Il est possible en combinant des pelures d’oignons, de carottes, de navets, des verts de poireaux, des peluches de champignons, et même des épluchures d’ail, d’obtenir un bouillon de légume très parfumé.

Soit en version liquide en faisant revenir les épluchures avec des aromates et en assaisonnant dans un volume d’eau. Puis en filtrant afin de ne conserver que le liquide dans un bocal. Il est possible de congeler le bouillon (attention à ne pas remplir le récipient jusqu’en haut) ou de le conserver 3 jours au frigo.

Soit en version poudre. Dans ce cas-là, dessécher toutes les épluchures au four à 50°C ou dans un déshydrateur. Puis réduire en poudre une fois refroidi. Il est alors possible de conserver ce bouillon plusieurs semaines dans un contenant hermétique. Pour l’utiliser, il suffit de verser 1 cuillère à soupe du mélange dans une eau de cuisson (des pâtes ou du riz par exemple).

 

J’espère que cet article t’auras donné quelques idées pour réutiliser tes épluchures en cuisine. Si tu as d’autres recettes, partage les en commentaires, je suis très curieuse !

comment-reutiliser-les-epluchures

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 7 =