Arrêter et remplacer le papier aluminium

L’aluminium est de plus en plus décrié. Que ce soit pour notre santé, ou son impact sur l’environnement. Comment remplacer le papier aluminium en cuisine ?

Suite à l’article sur comment congeler sans plastique, je m’attaque à la présence d’aluminium dans la cuisine.

En effet, celui-ci se présente sous différentes formes. La plus représentative est le fameux papier alu, utilisé pour la cuisson et la conservation.

Les effets de l’aluminium sur la santé sont importants, de nombreuses études se sont déjà penchées sur la question. L’institut de veille Sanitaire (L’InSV)  tire la sonnette d’alarme depuis 2003 à ce sujet.

Ainsi il joue un rôle notamment dans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Il interviendrait aussi dans d’autres maladies neurologiques, comme la SLA ou la maladie de Parkinson.

Limiter son utilisation est également recommandé quant à son impact sur l’environnement.

Qu’il s’agisse des procédés d’extraction de la Bauxite ou bien des déchets dans nos poubelles.
 
Il faut en effet savoir que moins de 50% de l’aluminium utilisé est recyclé.

L’aluminium sous toutes ces formes dans notre cuisine

L’aluminium est présent dans notre cuisine sous différentes formes.

Bien sûr, on pense tout de suite au fameux papier alu.

Mais on le retrouve également dans les boîtes de conserve. Celles-ci se conservent longtemps. Or plus la nourriture est au contact de l’aluminium, plus celui-ci s’infiltre à l’intérieur.

Pour limiter cette source, il est conseillé de privilégier les conserves en bocal de verre. Le verre est un matériau inerte. Il n’échange pas de particules avec ce qu’il contient.

L’aluminium est également présent dans les batteries de casseroles ou de poêles. Cette source est assez insidieuse, car la chaleur augmente les échanges de particules. Pour réduire cela, il est préférable d’utiliser des ustensiles en acier inoxydable.

Les alternatives au papier aluminium pour la conservation

Le papier aluminium est souvent utilisé pour la conservation des denrées. Par exemple, pour couvrir un plat qui va au frigo ou pour emballer des restes.

Il faut savoir que l’aluminium est particulièrement sensible à l’acidité. Le contact avec certains aliments est donc à éviter.

De plus, outre le côté santé, il est aussi une source de déchets. Remplacer le papier aluminium pour cet usage, permet de tendre vers une cuisine zéro déchet.

Pour couvrir un plat ou un saladier, plusieurs options sont possibles. Dans une démarche zéro déchet, on évitera d’utiliser du film plastique.
Tu peux utiliser un torchon propre, qui ne sera pas au contact de la nourriture.
 
Tu peux également utiliser tout simplement une assiette. Elle est posée à l’envers et sert de couvercle, ce qui est plus hygiénique.
 
Il est aussi possible d’utiliser des couvercles en verre.

Enfin pour la conservation des restes, utiliser un bocal ou une boîte en verre avec couvercle est très pratique. De plus ces contenants sont souvent empilables, ce qui facilite le rangement.

Et s’il fallait un troisième argument, ils sont transparents. Ce qui permet de ne pas avoir à les ouvrir pour savoir ce qu’il y a dedans. De plus, cela évite d’avoir des restes que l’on oublie et traînent dans le frigo. Et qui finissent inévitablement dans la poubelle.

Remplacer le papier aluminium pour la cuisson

Le deuxième usage du papier aluminium concerne quant à lui la cuisson.  Pour cette utilisation, les alternatives ne sont pas nombreuses.

Si je prends l’exemple du plat de lasagnes qui a déjà bien gratiné, mais qui n’est pas encore totalement cuit. Pour éviter qu’il ne brûle sur le dessus, on a tendance à utiliser une feuille de papier aluminium.

Dans ce cas, mettre un couvercle en verre sur le plat, peut être une bonne alternative. Il est également possible de privilégier les cuissons longues mais à une température plus basse.

Enfin je sais qu’il est possible d’utiliser du papier sulfurisé pour remplacer. Cette solution n’est pas zéro déchet, mais c’est un premier pas qui peut être intéressant.

Faire une papillote  sans papier aluminium

Pour la cuisson, l’autre utilisation du papier aluminium, est la fameuse papillote.

Dans le cas où il n’y a pas de sauce ni de recherche d’osmose, un panier avec une cuisson à la vapeur fera très bien l’affaire.

La cuisson en papillote permet également de générer une osmose entre les différents aliments. Les flaveurs des herbes infiltrent les légumes, et autres aliments, ce qui crée une harmonie de saveurs.

Dans ce cas précis, une sauce se forme. Les trous du panier du cuit vapeur ne permettront donc pas de supprimer le papier aluminium. Puisqu’il faudra un contenant.

Certains cuisiniers conseillent d’utiliser le papier sulfurisé pour remplacer le papier aluminium. Comme évoqué plus haut, cette solution n’est pas vraiment compatible avec le zéro déchet.

Il est possible d’utiliser les feuilles de certains arbres. Dans la cuisine indonésienne, les feuilles de bananiers sont utilisées à cet effet. En Europe, les feuilles de vigne, de cerisier ou de figuier sont de belles alternatives.

Cette solution peut aussi être utilisée pour les papillotes. Que ce soit pour la cuisson au barbecue ou pour les cuissons sous la cendre.

La cuisson en papillote peut également être réalisée dans une papillote en silicone (donc réutilisable). Même si ce matériau est également controversé dans la sphère écolo. Il existe également des plats en verre avec couvercle qui font très bien le travail. Tout comme le ferait une terrine.

Personnellement, je n’ai jamais recours au papier aluminium. J’en ai un rouleau au cas ou dans ma cuisine, mais je ne l’ai pas touché depuis je ne sais combien de temps. Et toi tu utilises ce matériau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 20 =