Batch Cooking / Meal Prep la méthode d’organisation en cuisine pour gagner du temps

Depuis quelques mois on entend de plus en plus parler du Batchcooking. Il y a quelques semaines je vous ai demandé si un article sur cette technique d’organisation en cuisine vous intéresserait. Plusieurs d’entre vous on répondu oui et je me suis donc lancé.


Meal Prep, batch cooking, deux expressions anglo saxonne que l’on voit fleurir sur la toile et les réseaux sociaux. Il s’agit d’ une méthode d’organisation en cuisine qui permet de gagner du temps et de cuisiner de façon saine.

Vous vous en doutez, il existe de nombreux avantages à pratiquer cette approche. Ce qui explique l’ampleur qu’elle prend dans le monde entier. Les chaînes youtube, les comptes instagram et les blogs dédiés se propagent sur le sujet.

Cette méthode permet d’adopter des réflexes de cuisine saine, de gagner du temps et de conserver une vie bien remplie.

Gagner du temps en cuisine grâce au meal prep ou au batch cooking

Le concept est assez simple. Il s’agit de préparer les repas de la semaine lors d’une session de 2  heures de cuisine. Les plus courageux opteront pour une deuxième session en milieu de semaine. Celle-ci leur permettra une meilleure conservation et une plus grande fraîcheur des aliments.
Ces séances de cuisine se réalisent le plus souvent le dimanche ou le week end ou lorsque vous avez un peu de temps devant vous.

Gagnez du temps pendant les courses

Une séance de batch cooking commence toujours par le même rituel. Vous devez établir votre menu. L’idéal est de rationaliser les recettes lors de votre sélection. Il faut des plats suffisamment variés et utilisant des ingrédients communs pour vous simplifier la tâche.

Une fois que vous connaissez votre menu, vous connaissez également vos recettes et la liste des ingrédients. Vous pourrez faire vos courses en une seule fois et limiter votre temps en magasin. Vous pourrez même gagner un peu d’argent s’il vous arrivait de succomber aux achats impulsifs en flânant dans les rayons. Désormais vous savez où vous aller, vous avez vos objectifs.

Gagnez du temps pendant que vous cuisinez

La deuxième étape se déroule en cuisine où le gain de temps se fait sur la rationalisation de certains gestes. Par exemple : le lavage des légumes et la découpe qui ne se fera faite qu’une seule fois dans la semaine et non plus tous les soirs.
Le gain de temps se fait également sur l’anticipation des tâches à venir. Comme vous avez votre menu, vous connaissez l’ordre de réalisation et vous pouvez optimiser votre temps. L’intérêt est évidemment d’utiliser des recettes que vous connaissez par coeur pour gagner encore plus de temps.

Enfin vous gagnez du temps également sur le nettoyage et la vaisselle. Vous effectuez les différentes opérations en une seule fois et non plus tous les soirs.

Profitez de vos soirées

Grâce au batch cooking, vous dites adieu à une partie de la fameuse charge mentale. Vous savez celle qui dit « mais qu’est ce que je vais pouvoir cuisiner ce soir ? ».

Chaque soir vous n’avez qu’à réchauffer ou assembler les éléments déjà cuisinés, au moment de vous mettre à table. Vous vous épargnez  le temps des réflexions sur le contenu du repas du soir et sa préparation. De plus, vous n’êtes plus pressée par le temps car le dîner est déjà prêt et il vous attend.

Cette technique d’organisation n’a pas que des impacts sur votre temps disponible, elle en a également sur votre porte monnaie.

Faîtes des économies grâce au batch cooking

Cuisiner en utilisant la technique du meal prep vous permet de réaliser des économies. Tout comme lorsque l’on met en place une organisation par menu. Mais elle permet également d’aller plus loin avec la rationalisation de l’énergie que vous allez utiliser.

Pendant les courses

Fini les achats imprévus qui alourdissent la note au magasin. Vous avez votre liste de courses et vous savez ce dont vous avez besoin. Bien sûr rien ne vous empêche de faire un détour.

Moins de gaspillage alimentaire

A chaque fois que l’on adopte une organisation avec des menus, le gaspillage alimentaire est diminué. En programmant à l’avance vous cuisinez les quantités adéquates. Et en anticipant 1 ou 2 repas libres dans la semaine, vous pouvez terminer les restes.

Economies d’énergies

L’un des intérêts du batch cooking est de rationaliser les dépenses énergétiques. Vous allez utiliser votre four pour cuire plusieurs préparations de la cuisson la plus chaude à la moins chaude. Ainsi vous dépensez moins d’énergie.
Vous rationalisez également les cuissons sur vos plaques et faites chauffer plusieurs légumes en simultané à la vapeur par exemple.

Vous avez encore besoin d’un argument pour passer au batch cooking ?

Manger Sainement et fait maison tout au long de la semaine

La Malbouffe et les produits transformés sont un fléau alimentaire. Toutefois ils sont bien pratiques lorsque l’on ne sait pas quoi faire ou que l’on est pressé par le temps.

Prendre le temps de cuisiner tous les soirs est un véritable luxe que nous ne pouvons pas tous nous accorder. Dans notre société le batch cooking permet de remédier à cela.

Etablir un menu permet de placer des ingrédients que l’on avait tendance à négliger fautes de temps pour cuisiner.  C’est le moment parfait pour programmer « enfin » cette fameuse recette dénichée il y a plusieurs mois que vous n’avez jamais trouvé le temps de faire.

Votre cuisine est plus saine, faite maison et la quantité de produits industriels  diminue. Vous en profitez également pour diminuer la quantité de déchets que vous produisez car ces produits transformés sont souvent sur-emballés. (D’autres façon de diminuer vos déchets et d’avoir une cuisine Zéro Déchet par ici)

Maintenant que vous êtes convaincu, voici quelques conseils avant de vous lancer.

Quelques conseils pour bien se lancer dans le batch cooking

Maintenant que vous savez de quoi il en retourne, voici quelques petits conseils avant de vous lancer dans cette aventure.

Avoir en tête ou à disposition les recettes de votre menu

Connaître vos recettes vous permettra de gagner un temps précieux car tout l’intérêt du batch cooking réside là. Découvrir une recette au moment de cuisiner va vous ralentir.

Toutefois il serait dommage de se priver de cette occasion pour tester de nouvelles choses. Je vous recommande donc de tester en amont votre recette, ou au moins de la relire plusieurs fois afin de l’avoir en tête.

Je ne regrette absolument pas d’avoir réalisé mes premiers rouleaux de printemps  lors de mon premier batch cooking. Mais je sais que j’ai perdu un temps précieux. J’aurai pu anticiper cette tâche et regarder avant à plusieurs reprises la vidéo tuto, j’aurai alors gagné 20 minutes lors ma première séance.

Réfléchir en amont à l’ordre de vos préparations pour gagner du temps

Le Batch cooking est une méthode d’organisation, elle demande donc un travail en amont pour vous faciliter l’exécution de votre plan. Etablir un plan d’action vous permettra d’anticiper chacune de vos actions pendant que vous cuisinerez, sans rien oublier.

En tant que professionnelle de la cuisine voilà comment je procède lorsque j’effectue une prestation pour mes clients. Je pose les différentes recettes les unes à côté des autres et j’établis un ordre logique me permettant de les réaliser en simultané. Ainsi je respecte la « marche en avant », méthode professionnelle indispensable qui permet de garantir l’hygiène dans une cuisine.

Cette étape vous permet également de rationaliser certains gestes, comme laver tous les légumes en une seule fois. Elle vous permet également d’optimiser votre utilisation des appareils ménagers, de vos plaques de cuisson et de votre four. Enfin elle vous permet aussi de vous éviter certains tours à la plonge.

Il est inutile de laver votre cuve de robot entre la réalisation d’une pâte à quiche et un cake. De même inutile de laver votre planche à découper entre différents légumes crus. Mais pensez à découper les betteraves en dernier pour que tout ne devienne pas rose.

Prévoir des contenants et de préférence en verre

Une fois votre session terminer, vous allez vous retrouver avec différents types de préparation à devoir mettre au frigo. Avant de les ranger, attendez qu’elles aient refroidi.

Pour faciliter le stockage n’oubliez pas de prévoir des contenants. C’est l’occasion parfaite de ressortir vos boîtes et vos bocaux. Ainsi vous éviterez d’utiliser du papier film jetable.

Pour tout ce qui est liquide, légumes cuits, légumes crus ou viande en sauce, j’utilise des bocaux en verre. Il en existe de différentes sortes adaptables à la quantité réalisée. Le verre est inerte et il se lave facilement. De plus il n’y aucun risque de transmission de produits chimiques ou de perturbateurs endocriniens.

Pour ce qui est des gratins et lasagnes, je les laisse dans le plat de cuisson. Il m’arrive également de les portionner, surtout lorsque j’ai cuisiné un plat pour 8 personnes. Dans ce cas là je congèle d’avance une partie pour un futur repas.

En effet, faire un gratin pour 8 personnes demande à peine plus de temps que pour 4. Je m’épargne ainsi une deuxième préparation et j’ai un repas déjà prêt en avance.

Hygiène avant tout

Avec le Meal Prep vous allez préparer des plats en avance. La durée de conservation d’un aliment est directement influencée par les conditions dans lesquelles il a été cuisiné. Respecter les mesures d’hygiène vous permet de pouvoir déguster vos bons  plats maison tout au long de la semaine sans risque.

Pour autant inutile de prendre peur, vous n’êtes pas obligé de porter une charlotte ! Voici quelques rappels de base :

  • Penser à vous occuper de tout ce qui est « sale » en premier. Le lavage des légumes et l’épluchage se fait en une seule fois. Vous jetez les déchets, et pouvez nettoyer votre plan de travail avant de poursuivre.
  • Lavez-vous les mains avec attention surtout après avoir touché de la viande ou du poisson crue. De même après avoir manipulé des coquilles d’oeufs.
  • Veillez à respecter la chaîne du froid. Inutile de sortir les ingrédients trop en avance.
  • Pensez à laver votre planche à découper et vos couteaux entre chaque type d’aliment. C’est à dire entre les légumes et la viande ou  entre le poisson et le fromage…
  • Si vous vous coupez, utilisez un gant à usage unique.
  • Enfin ne mélangez pas les ingrédients crus et les ingrédients cuits dans un but de stockage.

 

Cette introduction au Batch cooking est à présent terminée. Dîtes moi si vous êtes intéressés par des exemples de menus et l’organisation à adopter en cuisine.

2 réponses sur “Batch Cooking / Meal Prep la méthode d’organisation en cuisine pour gagner du temps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 5 =