Comment conserver les herbes aromatiques

Conserver les herbes aromatiques est le meilleur moyen de pouvoir les utiliser tout au long de l’année. Je vais te présenter différentes méthodes.

Apporter de la saveur et relever un plat, c’est très facile, grâce aux plantes aromatiques. L’inconvénient c’est que la plupart d’entre elles ne poussent que durant le printemps et l’été.

La conservation de ses herbes fraîches est indispensable afin d’en profiter toute l’année.

Il existe différentes méthodes qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients. Le type de conservation va influencer l’utilisation de l’herbe pour cuisiner plus tard.

Dans cet article j’aborderai les herbes saisonnières, comme le basilic, l’aneth ou le persil. En effet, les plantes comme le laurier, le thym ou le romarin sont persistantes toute l’année. Pour ces dernières il n’y a qu’à cueillir les feuilles dont on a besoin au moment voulu.

Congeler les herbes aromatiques

Selon moi, congeler les herbes aromatiques est la méthode la plus facile pour les conserver. Ainsi, elles restent fraîches.

Cette technique se rapproche des produits industriels. Les petites boîtes en carton où il suffit d’ouvrir l’opercule et de saupoudrer. Le résultat sera identique et permettra de retrouver les saveurs de l’aneth ou du persil.

Il existe 2 façons de congeler les herbes aromatiques. Mais le départ de la méthode est le même. Il faut laver les herbes puis bien les sécher.

La première méthode consiste à mettre les herbes en entier au congélateur. On peut utiliser un sachet congélation, mais ce serait dommage, et pas très zéro déchet. J’ai écrit un article sur comment congeler sans plastique.

Pour la 2ème méthode, il faut hacher finement les herbes avant de les tasser dans des bacs à glaçons. 24 à 48h au congélateur et les glaçons se tiennent correctement. Il suffit ensuite de les placer dans un contenant plus large. Ainsi on peut refaire des glaçons avec d’autres herbes.

 
Cette technique peut également être utilisée avec un peu d’eau pour être sur que les herbes se tiennent entre elles.
 

Et comment fait-on pour les utiliser ? Et bien c’est très simple. Il suffit de saupoudrer les herbes directement dans la préparation. Il n’y a pas besoin de période de décongélation. Les feuilles se décongèlent très vite et quasiment instantanément.

Comme tu peux le voir, le seul inconvénient de cette méthode est de devoir disposer d’un congélateur avec un peu d’espace.
 
C’est de loin, ma méthode préférée et c’est pour cela que je l’aborde en premier.
 
Cette méthode est idéale pour conserver les herbes aromatiques comme : le persil frisé et plat, l’aneth, la ciboulette, la coriandre, la menthe. Je préfère congeler le basilic en feuille entière.

Garder les herbes fraîches

Qui n’a jamais retrouvé un bouquet de persil complètement raplapla dans le frigo ?

Acheter des herbes fraîches c’est bien, les conserver plus de 24h c’est mieux !

Les herbes aromatiques se comportent comme la salade. Elles sont toutefois plus fragiles. Si en trempant de la salade dans l’eau, elle récupère de la vigueur. Pour les herbes, cette tentative de sauvetage peut se révéler être un échec.

Mieux vaut donc prévenir que guérir. Et ici il y a encore 2 techniques.

La première consiste tout simplement à faire tremper l’extrémité coupée dans un verre d’eau. Il faut toutefois veiller à changer au moins une fois par jour l’eau de trempage. Comme pour un bouquet de fleurs.

La deuxième technique consiste à laver les herbes et les égoutter. Puis les mettre dans une boîte sur un tissu (ou un sopalin) légèrement humide.

Il ne reste plus qu’à les laver (dans le premier cas) avant de les utiliser.

Cette méthode de conservation est idéale pour 3 à 4 jours. Inutile alors de s’embêter avec un passage au congélateur. Au-delà d’1 semaine, la conservation devient difficile.

Cette méthode est idéale pour : la menthe, l’aneth, le persil, la coriandre, le basilic, la ciboulette et la sauge. Cette liste est non exhaustive ! En revanche elle ne convient pas vraiment au romarin, au thym ou au laurier.

Conserver les herbes aromatiques dans de l'huile

Une autre technique de conservation des herbes aromatiques consiste à les couvrir d’huile. En effet, l’huile permet de protéger contre l’oxydation de l’air. C’est une méthode utiliser pour la conservation de nombreux condiments.

Pour ce faire, on peut hacher les herbes, les tasser dans un moule à glaçons et ajouter de l’huile jusqu’à recouvrir. Puis mettre le tout au frigo. Une fois l’huile figée, ces petits cubes peuvent se conserver quelques mois. On peut alors les utiliser comme du beurre aromatisé.
 

L’autre technique consiste à en faire une pâte, comme un pesto. Il faut hacher les herbes avec de l’huile jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Puis la mettre en bocaux stérilisés. Cette préparation peut être utilisée directement dans une sauce.

Cette technique est très pratique pour les herbes à utiliser dans une sauce. Toutefois, la transformation de l’herbe en préparation culinaire, en limite les usages.

Faire sécher les herbes fraîches

Enfin, dernière technique pour conserver les herbes aromatiques, la dessiccation.

Cette méthode consiste à faire sécher les herbes, à l’air libre et la tête en bas. Elles se conservent alors pendant plusieurs mois à température ambiante. C’est le même principe que celui utilisé pour faire des infusions ou des tisanes. Cela prend du temps, et demande un peu d’espace.

Elle peut être utiliser pour toutes les herbes, notamment la sauge. Cette herbe est très peu utilisée en cuisine française, mais elle est très prisée dans la cuisine italienne.

Pour ma part je la trouve particulièrement adaptée pour les herbes de Provence, le laurier et l’origan. Utilisées dans des sauces, elles ont ainsi parfaitement le temps de diffuser leur parfum.

Les herbes aromatiques sont un incontournable de la cuisine ! On ne sait pas forcément quand elles sont là, mais on sait quand elles ne sont pas là ! Elles permettent de faire toute la différence dans une sauce ou un bouillon.

Tu fais comment pour rehausser la saveur d’un plat ?

conserver-les-herbes-aromatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 6 =